Présentation

Rebonds d'histoires est créé en juin 2006 autour du projet Tente ma tente ! initié par le conteur Matthieu EPP, lauréat Défi-jeune. Inspirées de contes traditionnels ses créations jeune public sont auto-produites jusqu’à temps qu’il rassemble de la matière vivante et contemporaine pour les récits de migrants Merci
 de 
vous 
être 
déplacé (2007).

Centrée sur le conte, la compagnie accueille ponctuellement des artistes d’autres disciplines pour des laboratoires ou des spectacles pluridisciplinaires. Ainsi le projet Un peu d’ailleurs ici (2008) au Quartier Gare de Strasbourg rassemble Christian CARIGNON, Kathleen FORTIN, Yonatan AVISHAI et Matthieu EPP pour un collectage et des recherches  sur l’objet.
Des ficelles dessinent les frontières du spectacle A partir d’ici c’est ailleurs (2009) autour du récit-cadre de la petite sirène d’Andersen mêlé à des témoignages et des récits mythologiques (grecque et nordique).

Fasciné par la mythologie scandinave Matthieu explore ensuite le conte musical en sollicitant Dimitar GOUGOV et Jean-François VROD (2010). Suivent 2 opus nordiques, avec différentes compositions entre parole et musique pour Le fracas de l’aube et une aventure révolutionnaire narrée en ombres projetées sur un rouleau illustré pour Le Renne du soleil (2011) réalisé avec Clotilde PERRIN et Kathleen FORTIN.
Kathleen conte aussi des histoires du Québec et sur le thème de la mort. L’envie de proposer des lectures survient en résidence au Château de Lichtenberg (2012). Les idées foisonnent quand Rebonds d’histoires s’inscrit au Pays de la Petite Pierre en mobilisant d’autres artistes, des conteurs du Front de l’est et des marionnettistes.

Le mélange des disciplines est conforté désormais par une codirection artistique du conteur Matthieu EPP et de la comédienne-marionnettiste Kathleen FORTIN. Ils projettent de créer le répertoire Reflets mythologiques de petites formes qui expérimentent les relations entre récit, objet et images.

Équipe

Conseil d’Administration et membres
Véronique AMEREIN, présidente 
Marie-Laurence LESPRIT, trésorière 
Murielle GOUTEROT, secrétaire 

Matthieu EPP

Conteur professionnel, Matthieu EPP parcourt la narration en croisant les disciplines (voix, mouvement et musique).
Laborantin à la Maison du Conte de Chevilly-Larue en 2007/08 avec Abbi PATRIX, Pépito MATEO, Haim ISAAC et Pascale HOUBIN il collecte et démêle les ficelles du théâtre d’objets avec Christian CARIGNON et Kathleen FORTIN avant d’entreprendre les « Grands Classiques à domicile ».
Matthieu investit la mythologie nordique en explorant la musicalité de la parole avec Jean-François VROD et Dimitar GOUGOV, l’image projetée sur un rouleau illustré et les ombres avec l'illustratrice Clotilde PERRIN. Membre du collectif « Front de l’Est » (laboratoire de recherche et projets de territoire) Matthieu intervient  depuis quatre ans auprès d’étudiants Arts du spectacle à l’Université de Strasbourg.
Il est en résidence triennale 2014-2016 au Relais Culturel de Saverne pour son projet IL Y A DES PORTES qui jette des ponts entre narration, improvisation, écriture collaborative et jeux vidéo.


Collectif des « Grands Classiques à domicile » : Valérie BRIFFOD, Matthieu EPP, Kathleen FORTIN et Nidal QANNARI.
Conteurs du « Front de l’Est » : Julie BOITE, Fred DUVAUD, Matthieu EPP, Olivier NOACK, Annukka NYYSSÖNEN, Fred POUGEARD et Sophie WILHELM.

Kathleen FORTIN
Marionnettiste, comédienne, mime
Kathleen a étudié le théâtre et le mime au Québec avant d’intégrer l’École Nationale Supérieuredes Arts de la Marionnette de Charleville-Mézière (6e promotion 2002-2005). Diplômée, elles’installe à Strasbourg. Elle poursuit l’apprentissage de la marionnette à gaine chinoise auprès deYeung Fai. Elle est comédienne, acteur-marionnettiste et montreuse d’ombres sous la direction des metteurs en scène Luc Amoros, Émilie Flacher (Cie Arnica), Grégoire Cailles (TJP), Eve Ledig (Le Fil Rouge) et Eric Domenicone (La Soupe).
Elle a collaboré avec Cléa Minaker pour la tournée canadienne de la chanteuse Feist en 2008 et construit les marionnettes de Delphine Crubezy (Cie Actémobazar) pour le spectacle Le Bouquet de fleurs. Kathleen intervient depuis 3 ans auprès d'étudiants en licence à Lyon 2 pour la réalisation scénique de marionnettes.
Elle accompagne les compagnies du Coin qui Tourne, Les Mots du Vent et Rebonds d’histoires en tant que regard à la mise en scène et conseil à la manipulation.
Kathleen propose aussi des tours de contes et crée des lectures et de petites formes poétiques où le corps, l’objet marionnette et la parole se rencontrent. Elle questionne le rapport qu'a la voix parlée et chantée, avec l'objet et la présence scénique.


Laetitia HOHL
Créateur et régisseur lumière
Formée de 2002 à 2005 à l’école supérieure d’art dramatique elle rencontre Jean-Louis Hourdin, Laurent Gutmann, Eloi Recoing, Nicolas Bouchot, Marc Proulx. Sortie du TNS elle intègre l’équipe d’accueil des régionales de l’Agence Culturelle d’Alsace pendant deux saisons et participe activement au festival Giboul’Off. Fin 2005 elle tourne avec Tartine Reverdy (chanson), créé et régit les lumières du spectacle concert sur scène de La Fanfare en Pétard (2008) et du groupe de musique Valium Valse (2010). Laetitia a participé aux laboratoires des compagnies Théâtre La Fringale avec Anne-Sophie Diet et Rebonds d’histoires avec Christian Carrignon en 2007 et 2008. Elle alterne les créations lumière pour des compagnies de théâtre et de danse et l’accueil technique au Théâtre National de Strasbourg, Pôle Sud et Maillon.


Catherine GUTHERTZ
Chargée de production
Diplômée d’un BTS d’Assistante de direction Catherine est active dans l’industrie pendant 3 ans avant de conduire des projets en agences de communication et prépresse de 1998 à 2005. Formée à l’Administration de Projets Culturels à l’Ogaca (Strasbourg) en 2006 elle copilote le projet d’ateliers et le festival Etoi Téqui (Cie Les Acroballes) et une mutualisation des compagnies de cirque bas-rhinoises (Graine de Cirque).
Elle se consacre désormais à la production et diffusion de spectacles de marionnettes, conte et cirque.

Le dôme

Il est joli et suscite la curiosité. 

Il est pratique : quand il pleut dehors, il ne pleut pas dedans ; quand il fait chaud dehors, on est à l’ombre dedans.
Modulable panneaux fermés (jauge 49 personnes à l’intérieur) ou panneaux ouverts (jauge 110 personnes à l’extérieur), le dôme confère aux présentations un caractère convivial et chaleureux.


Document à télécharger :
dome_dossier_ft.pdf

COMPAGNIE

PORTRAITS


Matthieu EPP


Kathleen FORTIN


Laetitia HOHL


Catherine GUTHERTZ

LE DÔME


Le dôme